Bonjour,

J'ai longtemps imaginé la Reine Victoria sous les traits d'une reine autoritaire, mère austère et sévère, aux principes rigoristes... et puis, grâce à ma tite dernière, j'ai regardé un soir "Secrets d'histoire".... et je me suis dit que je l'avais sans doute mal jugée...

 Ma tite dernière m'a ensuite prêté le livre qu'elle avait reçu en cadeau, je viens de le finir :

SAM_3314"Victoria (1819-1901), la dernière Reine écrit par Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit...

C'est un remarquable portrait, qui fait voler en éclat tous les préjugés et les idées préconçues que vous pourriez avoir sur cette femme  beaucoup plus complexe qu'il n'y parait, avec ses qualités et ses côtés sombres, qui a traversé le 19ème siècle, dans une Angleterre en pleine évolution...

Un extrait  : "Victoria est le vivant contraire d'Albert. Sensuelle, elle aime l'amour, les fêtes, le théâtre, la danse, le chant, les rires, l'alcool, la bonne chère, les fleurs et par-dessus tout le mouvement de la vie. L'autoritaire et doctoral prince germanique la traitait en enfant, en malade. Il n'est pas sûr qu'il éprouvait pour elle de l'amour, mais il s'est tué à la tâche pour qu'elle devienne une grande reine....".

Une grande reine, grand-mère de bien des têtes couronnées d'Europe, et arrière-arrière grand-mère de la Reine Elisabeth II.

Une  biographie très plaisainte à lire... l'arbre généalogique de Victoria et d'Albert en début du récit est très utile pour suivre attentivement les enfants, petits-enfants, arrières etc... parce que j'avoue qu'avec 9 enfants, beaucoup de descendants, dont certains quelquefois portent le même prénom que leur père ou mère, ou sont appelés par leur surnom, il y a de quoi s'y perdre un peu...

Bonne fin de journée.