Ce livre :

La maladroite

Cath l'avait recommandé sur son blog... je l'avais noté, un peu distraitement, avec un autre titre (que je suis en train de lire et dont je vous reparlerai bientôt)...

En le voyant disponible à la bibliothèque, je l'ai pris, en me disant que si ce n'était qu'un énième récit d'enfant martyr, je n'hésiterais pas à ne pas le finir...

En fait, non, à peine ai-je ouvert le livre que je ne l'ai plus lâché. Lu d'une traite. Je ne sais pas d'ailleurs si j'aurais eu le courage de le lire en plusieurs fois, comme je le fais pour les autres livres...

Enorme coup de poing au plexus, j'en suis ressortie sonnée... Partagée entre un sentiment d'impuissance, de colère, de tristesse mêlée de questionnement (sur le fonctionnement des services sociaux, médecins scolaires, justice, etc.)...

Une suite de témoignages, concis, sobres, où affleure à peine l'émotion pour certains...

Diana, 8 ans, a disparu. Dès qu'elle voit  l'appel à témoins, la première réaction de son ancienne institutrice est de se dire qu'il est trop tard. Suivent une série de témoignages des différentes personnes qui ont cotoyé Diana, sa grand-mère, sa tante, son demi-frère, les instituteurs, directrices d'école, etc.

On comprend vite que Diana n'a jamais été enlevée, qu'elle  a juste été broyée par ses parents bourreaux, qui ont monté cet enlèvement de toute pièce pour cacher sa mort.

On est atteré de voir  que même les personnes de bonne volonté qui auraient pu l'extraire de l'enfer où elle vivait depuis sa naissance (à part le premier mois en pouponnière, où il aurait mieux valu qu'elle reste) n'ont rien pu faire pour elle... et on se sent le coeur serré d'impuissance...

Alors, non, Mme la médecin scolaire, dans ce genre d'affaires, il faut parfois rompre les liens familiaux,  peut-être cela aurait-il pu sauver Diana ? Et quelquefois, l'urgence, ce n'est pas d'apporter de l'aide psychologique à une famille, mais de s'activer pour protéger l'enfant, non ?

Comme dit son demi-frère, à la fin du livre "si on avait pu être dans une autre famille, et dans un autre monde, si elle avait pu être elle et si j'avais pu être moi, est-ce qu'on aurait été comme un frère et une soeur ?"

Un livre que je ne suis pas prête d'oublier...