Emmanuelle m'a gentiment prêté ce livre :

MasqueAtelanne

Nous sommes en 78, sous le règne de Vespasien, à Pouzzoles, ville prospère de Campanie. Marcianne, pupille de l'Empereur, est découverte atrocement défigurée par deux pêcheurs... Helkias se voit charger par Vespasien lui-même de découvrir son assassin...

Ce roman à la fois historique et policier m'a beaucoup plu, un grand merci à Emmanuelle pour cette découverte.

Le cadre historique est brossé d'une manière très vivante,  l'intrigue "policière" (je mets des guillemets, parce que, comme l'auteure nous le rappelle, il n'y avait pas de Ministère public dans la juridiction romaine) bien menée...

Au fait, vous vous demandez peut-être ce qu'est une "atellane" ? (j'avoue que c'était la première fois que je rencontrais ce mot...) : selon l'auteure : en français, "atellane" traduit deux mots latins : atellana (sketch parodique) et attelanus (acteur qui, dans une atellana, caricature les défauts inhérents à la nature humaine, voire ceux des personnalités en vue, ce qui fait de lui l'ancêtre de nos chansonniers)...