Deuxième livre de Kate MORTON emprunté à la bibliothèque, et à nouveau un coup de coeur :

L'enfant du lac "L'enfant du lac". Juin 1933 : la famille EDEVANE, Eleanor, Anthony, leurs trois filles et le petit Théo fêtent la nuit de la St Jean avec leurs invités. Et l'impensable se produit : Théo disparaît. Enlèvement ? Accident ? Noyade ? malgré les recherches de la famille et de la police, il disparaît sans laisser de trace ni qu'aucun kidnappeur se manifeste...

2003 : Sadie, une jeune inspectrice en repos forcé, tombe par hasard sur l'ancienne maison des EDEVANE, et décide de reprendre l'enquête...

Comme je disais plus haut, gros coup de coeur pour ce livre qui ne rentre dans aucune case prédéfinie (intrigues policières (il y en a en fait deux), mais pas que, histoire de famille, mais pas que.. histoire d'amour et d'attachement, mais pas que...), avec des personnages attachants pour lesquels on éprouve une empathie immédiate (sauf pour un personnage détestable, je ne vous dirais pas qui, hi hi), on se passionne pour la recherche de la vérité, l'auteure multipliant les fausses pistes et les découvertes au compte-gouttes,  on parcourt les quelques 620 pages passionnantes, et on referme le livre en se disant que vraiment, on n'aurait jamais deviné la vérité...