L'été est déjà loin d'être ma saison préférée, j'avoue, mais avec en plus cette chaleur qui n'en finit plus, c'est encore pire... 

Comme mes chats, je cherche l'air frais, et surtout des nuits fraîches qui me permettraient de mieux dormir... 

En résumé, vivement l'automne, hi hi...

Je lis un peu quand même...

J'ai fini deux tomes empruntés à la bibli, deux aventures d'Agatha Raisin :

51MqR8EsJnL et 

Coiffeur pour dames le premier se situe à Ancombe, charmant village qui a une eau de source naturelle, objet de sa fierté, mais qui veut être exploitée exclusivement par une société privée, ce qui ne manque pas de déchainer les passions... quand un des membres du conseil municipal est retrouvé assassiné au pied de la source, Agatha décide de mener l'enquête et se fait embaucher par la dite société...

Dans le deuxième, Agatha découvre un as de la coiffure, Mr John... non seulement il coiffe à merveille, mais il semble savoir s'y prendre pour choyer comme il se doit ses clientes... mais quand Mr John s'écroule quasiment sous ses yeux dans son salon, Agatha s'interroge : que cachait-il vraiment sous son air affable ?

Les deux enquêtes sont habilement menées, sans temps mort (même si je dois dire que le mobile du premier me semble un peu "léger"... ), c'est vrai. Pourtant, en refermant les deux tomes, je reste un peu sur ma faim : j'avoue que je commence un peu à me lasser de l'éternel jeu de "cours après moi que je t'attrape" entre Agatha et son voisin James, et que j'aimerais que ces deux personnages gagnent en profondeur et "grandissent" en abandonnant un peu leurs réflexes de "sales gosses capricieux"... parce que sinon, à force de grossir leurs défauts, ils vont finir tous les deux par être totalement exaspérants, et ce serait dommage...