C'est toujours un plaisir de sortir un peu de ses "références" en matière de romans policiers et de faire une belle découverte...

Ma curiosité a été piquée après avoir lu un article sur un blog sur ce livre :

Quiche fatale le premier d'une série ayant pour personnage principal Agatha Raisin, "La quiche fatale" que j'ai emprunté à la bibliothèque...

Mrs Agatha Raisin est une quinquagénaire, qui a créé sa propre agence de relations publiques à Londres. Elle n'a rien d'une femme politiquement correcte... elle fume, boit à l'occasion, s'impose avec force, et peut même être parfois très énervante...

Mais allez savoir pourquoi, on s'attache très vite à elle... elle qui quitte Londres et ses petites habitudes confortables pour s'installer dans un village des Costwolds, Carsely...

Petit village où elle se demande assez vite ce qui lui a pris de s'enterrer, car elle a bien du mal à s'intégrer...

Pour essayer de se faire accepter, elle s'inscrit à un concours de cuisine, et pour dissimuler que ses connaissances culinaires se limitent à faire réchauffer des plats au micro-ondes, elle triche et achète une quiche chez un traiteur...

Comble de malchance, l'arbitre de la compétition a à peine goûté à sa tarte qu'il s'écroule, empoisonné... 

Agatha n'hésite pas une minute : elle décide de trouver elle-même le coupable, quitte à se mettre en danger...

J'ai dévoré ce roman sans m'ennuyer une seconde, j'ai adoré que l'auteur sache rendre Agatha à la fois si exaspérante et si attachante, j'ai aimé la description sans concession du petit village anglais tel qu'on peut se l'imaginer en vivant en ville, comme Agatha, et qui se révèle finalement beaucoup plus complexe à saisir qu'on ne le pense, et je n'ai qu'une hâte : emprunter le deuxième épisode des aventures d'Agatha à la bibliothèque...