Pendant mon voyage en train vers Pontault, j'ai dévoré ce livre :

PetitefilleMLinh"La petite fille de Monsieur Linh" de Philippe Claudel.

Monsieur Linh est un vieil homme qui a quitté son pays de matins lumineux et doux, pour un pays gris et froid, en serrant son unique trésor, celle qui avec lui a survécu à la fureur des hommes, sa petite fille... mais dans ce pays où il ne reconnait rien, dont il ne parle même pas la langue, il va trouver une amitié lumineuse et gaie en la personne de Monsieur Bark, comme lui écorché par la vie...

Un récit court (184 pages), mais très poignant sans que jamais l'auteur ne tombe dans le pathos, on éprouve de suite une sympathie pour Monsieur Linh et son ami, on a envie qu'ils trouvent enfin un havre de paix et de sérénité... et le livre refermé, on sait qu'il est de ceux qu'on n'oubliera pas...