Bonjour,

Je viens de finir "la vérité sur l'Affaire Harry Quebert" de Joël Dicker...

HarryQuebertun vrai bonheur de lecture, je ne peux que remercier Cappuccinette, qui, sur son blog de lecture, en avait fait une très bonne critique, et m'a donné envie de le découvrir à mon tour (et merci à ma tite dernière qui me l'a acheté pour Noël...)

L'histoire, en quelques mots : août 1975, Nola, une jeune fille d'Aurora, disparaît. Octobre 2008, Marcus, écrivain en panne d'inspiration, quitte tout pour se rendre à Aurora, où son ami Harry Quebert, écrivain célèbre, est accusé d'avoir assassiné Nola, dont on a retrouvé le cadavre dans son jardin...

665 pages  qu'on lit avec délectation, sans doute parce que certes, c'est un roman policier, mais pas que...

C'est aussi  une réflexion sur l'art et la difficulté d'écrire, l'amour, les médias, l'amitié, la vie et les travers d'une petite ville Américaine... c'est foisonnant sans jamais être fouillis, on croit s'approcher de la vérité, mais elle fuit, les apparences sont trompeuses et les acteurs de ce drame ne sont pas uniquement ce qu'ils paraissent être...

C'est un excellent livre... comme le définit Harry Quebert lui-même à Marcus : "environ une demi-seconde après avoir terminé votre livre, après en avoir lu le dernier mot; le lecteur doit se sentir envahi d'un sentiment puissant ; pendant un instant, il ne doit plus penser qu'à tout ce qu'il vient de lire, regarder la couverture et sourire avec une pointe de tristesse parce que tous les personnages vont lui manquer. Un bon livre, Marcus, est un livre que l'on regrette d'avoir terminé".

C'est exactement ça...